la retraite de l'ame vagabonde - caroline liabot photographe - retraite créative pour les photographes - accompagnements pour photographes - retraite ecriture pour les entrepreneurs - riad aladdin marrakech - seminaire au maroc

La Retraite de l’Ame Vagabonde, a Marrakech, Octobre 2019 : récit d’une semaine créative en compagnie de femmes exceptionnelles.

J’ai pris mon temps pour trouver et poser les mots sur cette incroyable aventure humaine et photographique. J’avais besoin de savourer la retraite de l’ame vagabonde et de prendre du recul avant de partager avec pudeur cette semaine au Maroc.

Une retraite créative autour de l’écriture pour les photographes.

L’idée est née de plusieurs petites étincelles. L’envie de réunir un groupe autour de l’art des mots. Notre métier de photographe ne se repose pas que sur l’art de l’image, mais comme pour toute profession : sur l’importance de communiquer.

Raconter une histoire, développer un champ lexical unique et personnalisé, choisir son portfolio percutant en fonction de son identité visuelle, maîtriser sa communication digitale…Autant de promesses ambitieuses, certes, mais faites avec la certitude de permettre aux autres de s’enrichir, de grandir, et de trouver leur voix.

Oui, leur voix.

 

la retraite de l'ame vagabonde - caroline liabot photographe - retraite créative pour les photographes - accompagnements pour photographes - retraite ecriture pour les entrepreneurs - riad aladdin marrakech - maitriser sa communication digitale - comment choisir son portfolio de maniere efficace -
©Olivia Fourets

Sept femmes, artistes, photographes exceptionnelles ont répondu présent a l’invitation de la retraite de l’ame vagabonde.

Un groupe de 7 photographes au grand coeur et à l’ame vagabonde s’envole avec moi pour cette semaine de retraite au Maroc. Elles viennent de tous horizons. Olivia Fourets de l’Ile de la Réunion, Zoe Wittering d’Avignon, Vanessa Khelifi de la Drôme, Vanessa Amiot de Thonon les Bains, Stéphanie Daillet de l’Oise, Nicole Gevrey de Sancerres et Hélène Halgand de Paris. Pour certaines, ce fût des retrouvailles, pour d’autres de magnifiques rencontres. Je vous invite urgemment à découvrir leurs univers si ce n’est pas déjà fait !

Elles viennent en quête de découverte. Elles viennent avec leurs visages ensoleillés, et l’esprit courageux. Car il faut une bonne dose de courage pour laisser derrière soi ses proches, son confort, ses habitudes, ses obligations professionnelles pour accepter l’invitation à la découverte de soi, de son travail, de son langage unique. Elles m’accordent leur confiance pour 5 journées d’exploration autour de l’écriture, autour de la créativité, autour de leur identité de photographes. Car oui, nous faisons toutes le même métier, mais chacune est unique. Chacune l’exprime avec ses mots à elle. Je serai juste là pour qu’elles puissent librement exprimer leur voix.

“Cette retraite m’a permis de retrouver ce que j’aime cette sensation de liberté, le voyage ! J’ai pu y rencontrer des femmes merveilleuses, bienveillantes et à l’écoute. Caroline, tu as su nous guider, tant dans Marrakech que par les mots. Je te remercie énormément pour ce moment hors du temps !”

hELENE HALGAND

La retraite de l’Ame Vagabonde : une retraite sensorielle au coeur de Marrakech.

Je voulais cette semaine comme une invitation à un temps pour soi. Une retraite, pas une formation, pas un workshop, pas un séminaire. Une retraite sensorielle pour re ou dé connecter. Se retrouver. S’accorder une pause après une saison d’été chargée et une rentrée souvent éprouvante pour les mères de famille. Mon expérience en tant que participante à divers workshops merveilleux a toujours été la même : je revenais riche en apprentissage mais éprouvée de ne pas avoir eu le temps de profiter.

Relier notre créativité à nos sens. Une grande partie de notre agenda y serait consacré, donc quoi de mieux que la vibrante ville de Marrakech pour une expérience hors des sentiers battus. Amoureuse de cette ville depuis des années maintenant, je voulais partager cet amour. Je voulais partager la lumière fascinante de la ville, ses couleurs vives et chaudes, et oui aussi son chaos, ses bruits, ses sons.

la retraite de l ame vagabonde - retraite photo à marrakech - photo de rue place des ferblanteurs - portra 400 - voyage au maroc - photo argentique a marrakech - souks de marrakech -

Comme cocon et lieu de ressource, comme lieu d’accueil selon les rites traditionnels marocains, j’ai voulu faire découvrir aux participantes de la retraite de l’ame vagabonde, le Riad Aladdin. Un riad au coeur de la médina, proche de tous les lieux à visiter, mais un véritable hâvre de paix après des visites rythmées dans le chaos de la ville. Toute l’équipe de Youssef nous y accueille comme si nous faisons partie de la famille. Leur générosité et leur bienveillance vont rendre notre séjour d’autant plus marquant.

la retraite de l'ame vagabonde - caroline liabot photographe - riad aladdin marrakech - retraite créative pour les entrepreneurs - retraite photo pour photographes au maroc - zoe wittering -
©Zoe Wittering

L’expérience sensorielle passera par des temps pour soi. Un massage traditionnel, un cours de cuisine, une gastronomie locale et nos moments “papo-thé” seront autant d’occasions pour renouer en toute intimité avec nos ressentis et pouvoir de là inspirer notre créativité. Le calme et le cadre du Riad s’occuperont du reste.

“Le petit comité et la bienveillance de Caro, et son amour pour Marrakech, m’ont porté dans une bulle toute la semaine. Je suis heureuse d’avoir rencontré ces femmes extraordinaires, d’avoir partagé des moments si intimes avec elles.. Marrakech était une belle découverte pour moi, je suis venue y chercher quelque chose, l’écriture, mais je suis repartie avec autre chose, de la bienveillance envers moi-même.”

Vanessa Amiot

Mon coeur se serre encore à chaque fois que je repense à cette retraite. Je me sens incroyablement chanceuse d’avoir été entourée de ces merveilleuses femmes. Je me sens honorée de la confiance qu’elles m’ont accordée.

Je suis avec une certaine fierté je dois le dire leur parcours et le chemin qu’il a pris depuis cette retraite, en sachant que certaines portes de ce chemin ont été ouvertes à Marrakech. Car j’en suis convaincue, lorsque l’on s’autorise à avoir l’âme vagabonde, on se donne la possibilité de vivre de belles aventures.

Ce groupe de femme, cette belle tribu, sont maintenant devenues de belles histoires d’amitié. Je suis riche de nos sourires échangés, de nos larmes partagées. Alors je leur dit encore une fois merci d’avoir fait vibrer mon coeur si fort et de m’avoir permis à moi aussi de trouver ma voix.

Oui, ma voix.

PS : A ce jour, la retraite de l’Ame Vagabonde ne sera pas renouvelée sous le format décrit ci-dessus. Tout d’abord, car après cette semaine, j’ai demandé à mon amie Zoe de se joindre à moi pour la suite de cette aventure. Nous avons à cœur, un jour, de proposer de nouvelles retraites toujours autour de nos parcours créatifs, de l’écriture et du portrait. En attendant, vous pouvez nous suivre sur la communauté de l’Ame Vagabonde ici.

Vous pouvez aussi rejoindre l’aventure et être informé en avant-première de nos prochaines propositions, en vous abonnant à notre Newsletter. Nous offrons un PDF d’Intro aux Projets Perso pour toute inscription.

Caroline Liabot

Je souhaite à beaucoup d’autres personnes de vivre cette expérience de L’âme Vagabonde ! Alors MERCI de tout cœur Caroline, d’avoir pensé pour nous cette expérience complète, qui fait appel à tous les sens, qui (r)éveille chacun d’eux, qui ouvre des perspectives pour les utiliser à bon escient.

NICOLE GEVREY
la retraite de l'ame vagabonde - caroline liabot photographe - retraite créative pour les photographes - accompagnements pour photographes - retraite ecriture pour les entrepreneurs - riad aladdin marrakech - seminaire au maroc

Crédits Photos : Je remercie mes “gazelles” de m’avoir offert de merveilleux souvenirs, certains que j’ai joins à mes propres images, mais le crédit leur revient : ©Zoe Wittering et ©Olivia Fourets !

PARTAGER CET ARTICLE